Le logiciel libre

Vous êtes ici

Qu'est-ce que les logiciels libres ?

Les logiciels libres sont des logiciels dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication sont permises, techniquement et légalement.

Cela offre à leurs utilisateurs des libertés qui ne sont pas présentes avec l’utilisation des logiciels propriétaires, comme le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partager des développements déjà effectués.

Pourquoi le logiciel libre ?

Parce que les logiciels libres contribuent à assurer l’indépendance technologique des organisations de manière pérenne, leur utilisation a été favorisée à travers
différents pays et gouvernements.

Les logiciels libres constitue une alterntives à ceux qui ne le sont pas, qualifés de "propriétaire" ou de "privateurs".

On remarque par exemple des avancés et une utilisation importante du logiciel libre au sein des gouvernements canadiens, au niveau fédéral (Ouvert par défaut 1 ), ou en Colombie-Britannique (BcDevExchange 2 ). Nous pouvons faire les mêmes constats ailleurs dans le monde avec les gouvernements Britannique 3 , Américains ou Français. Sur ce
segment, il semble que le gouvernement québécois accuse un retard.

Les bénéfices du logiciel libre ?

Les béné fices des logiciels libres pour les organisations sont nombreux et l’innovation technologique doit beaucoup à ces avantages :

  • La majorité des innovations technologiques actuelles sont fondées sur des solutions basées sur les logiciels libres
  • En permettant la modi fication, le partage et la duplication de leur code, les logiciels libres sont intrinsèquement évolutifs et adaptables aux besoins particuliers des utilisateurs.
  • Les communautés, formée d’organisations privées et publiques, d’experts indépendants et d’utilisateurs œuvrant au développement des logiciels libres assurent leur maintenance et leur amélioration de manière continue.
  • Souvent internationales, ces communautés constituent une ressource en terme d’innovation et de support.
  • Les logiciels libres n’étant pas soumis à des contrats d’exclusivité par des entreprises propriétaires, ils offrent à leurs utilisateurs une plus large liberté dans le choix des prestataires maîtrisant ces technologies.
  • Les licences ouvertes sur lesquelles reposent un grand nombre de logiciels libres ne nécessitent pas l’achat de licences, épargnant aux utilisateurs des coûts considérables.